ENGAGEMENT HUMANITAIRE 

« J’ai peut-être une dette avec l’humanité »

Célia Gouveiac suit et soutient l’ONG Casa do Menor  Brésil. Depuis 1999, Célia Gouveiac sillonne différent pays, seule ou avec des ONG et rencontre des enfants issus de la rue, elle les interviewe, les photographie et les initie au dessin et à la peinture.

De ces voyages est né ce triptyque (200×300) exposé à la biennale de Florence en 2003. 

Dans la rue- huile s/toile - 200x300 - Biennale de Florence - 2003

Dans la rue- huile s/toile – 200×300 – Biennale de Florence – 2003

Les adolescentes prise en charge par l’ONG avec l’artiste

 

Sa soif de connaissance et le sens inextinguible la pousse à aller au-delà du jeu des apparences, au-delà des limites de notre humanité et d’elle-même. L’artiste se retrouve sans doute quelque part dans le regard poignant des enfants de la rue qu’elle photographie et peint, puis initie à la peinture, à l’art comme une tentative de sauvetage de ces détresses multiples. « Yes to Life ! est née pour me permettre de donner suite à cette belle aventure artistique et humaine commencée en 1999″, déclare l’artiste. »

Décembre 2007

L’artiste sur le terrain dans les rues de Rio avec des enfants et le prêtre Italien, Renato Chiera théologue et professeur de philosophie,  fondateur de l’ONG « Casa do menor » à Rio.

De ce voyage est née un documentaire sur l’incroyable travail plein d’Amour du Père Renato Chiera, divulgué sur la chaine KTO en 2010.  Voilà des enfants qui sont désormais prêt à dire Yes to Life ! La phrase favorite de l’artiste, matérialisée dans son œuvre majeure: la sculpture de sa main et son oui à la vie !

 Les Lueurs de la Baixada (documentaire)

Galerie

Plus d’infos sur l’ONG: http://www.casadomenor.org.br/site/